Bourse, conseil boursiers, conseils boursiers, analyse financiere, analyses financieres, bureau d'analyse, analyse chartiste, bureau de conseil, analyse technique, analyse fondamentale

Analyses boursieres                  





Analyse EuroDollar

12/10/2009

Le dollar s'est repris vendredi face à l'euro, ragaillardi par les propos du président de la banque centrale américaine (Fed) Ben Bernanke sur la remontée des taux d'intérêt américain. Vers 21H00 GMT (23H00 à Paris), l'euro cotait 1,4727 dollar contre 1,4791 jeudi soir. La monnaie unique européenne s'inscrivait en revanche en hausse face à la monnaie japonaise à 132,20 yens contre 130,74 yens jeudi. Face à la devise nippone, le billet vert affichait lui aussi une progression à 89,77 yens, contre 88,39 yens la veille. Le patron de la banque centrale américaine a indiqué que la Fed serait prête à agir "quand les perspectives économiques se seront améliorées suffisamment", laissant entendre que la banque centrale commencera à resserrer les vannes du crédit sans doute avant que le chômage ait atteint son pic. Le billet vert a récemment pâti de spéculations selon lesquelles la Fed, qui maintient un taux quasiment nul depuis décembre de l'an dernier, serait moins prompte à les relever que d'autres banques centrales. Cela a encouragé l'utilisation du dollar comme monnaie de financement pour des échanges spéculatifs et pesé sur son cours. Le président de la banque centrale européenne Jean-Claude Trichet a réitéré cette semaine son appel aux autorités américaines pour s'engager en faveur d'un dollar fort. La monnaie unique européenne reculait donc face au dollar, à l'issue d'une semaine au cours de laquelle elle avait profité de bonnes performances des marchés boursiers, qui ont encouragé les investisseurs à se tourner vers des actifs considérés comme risqués. Elle s'était ainsi rapprochée de son plus haut niveau depuis un an, au-dessus de 1,48 dollar. De plus, certains analystes se faisaient l'écho, vendredi matin, de l'intervention des banques asiatiques de Thaïlande, Malaisie, Taiwan, Hong Kong et Singapour pour enrayer le rythme d'appréciation de leurs monnaies, via l'achat massif de dollars. Vers 21H00 GMT, la livre reculait face à l'euro à 92,92 pence pour un euro, comme face au billet vert à 1,5839 dollar. La monnaie helvétique se repliait face à l'euro à 1,5191 franc suisse pour un euro, comme face au billet vert à 1,0311 franc suisse pour un dollar. La monnaie chinoise a fini à 6,8255 yuans pour un dollar contre 6,8260 yuans jeudi.

Cliquez-ici pour télécharger le PDF de l'analyse


Partenaires :
Partenaires : Finance | Analyse boursière | Recherche économique | WiKi de la bourse | Annuaire finance | Reprise d'entreprise | Cession et transmission de société

Présentation | Conditions d'utilisation | Recrutement | Contact